Claire A.

La nuit se lève
par (Libraire)
22 janvier 2019

Un texte court, intelligent, pertinent autour du thème du handicap, puisque Elisabeth Quin raconte qu'elle a découvert il y a maintenant quelques années, qu'elle était atteinte d'un glaucome à l’œil, ce qui aura pour conséquence de la rendre aveugle à plus ou moins long terme.
Horreur absolue pour cette femme brillante qui se nourrit de culture et de livres depuis toujours, que ce soit pour son travail (journaliste) ou pour son plaisir personnel.
Malgré cette nouvelle alarmante l'auteur ironise en nous racontant ses visites quelquefois incongrues chez les médecins, ses pérégrinations philosophiques et autres qui lui permettent de tenir bon et de se projeter dans un futur plus qu'incertain.
Derrière cette réflexion pleine d'humour se cachent également l'angoisse de la dépendance et la prise de conscience du handicap qui progresse.
C'est piquant, c'est vif et souvent drôle, une véritable pépite dans cette rentrée 2019 bien sérieuse.

Paul, Une amitié

Une amitié

Gallimard

15,00
par (Libraire)
17 janvier 2019

Quand Bruno le Maire fait la connaissance de Paul, il ne se doute absolument pas que peu de temps après l'avoir rencontré, cet homme apprendra qu'il est atteint d'une tumeur au cerveau.
Commence alors pour ces deux hommes devenus très proches, une course contre la montre. L'un ministre en fonction, toujours très occupé, mais trouvant quand même toujours le temps de venir visiter son ami entre deux déplacements, l'autre luttant contre la maladie -pour ne pas dire la mort- avec force et conviction cloué sur son lit d'hôpital.
La force de ce texte réside dans l'intensité des échanges entre les deux hommes. Comment se comporter face à un ami mourant, condamné, alors même que l'on se sait en bonne santé? Chacun des deux sait exactement ce qui attend l'autre sans avoir besoin de se parler, seul leur regard semble suffire. Justesse de ton, économie de mot, un texte pudique et émouvant qui révèle une nouvelle fois combien dans certaines circonstances l'Humain prend tout son sens.
à méditer.

Orange amère
22,50
par (Libraire)
16 janvier 2019

Ann Patchett à travers ce roman enthousiaste et enlevé, revient avec tendresse, humour et malice sur le thème de l'enfance et de la famille. Que dire de plus qui n'aurait jamais été dit?
Elle pose avec habileté la question du lien, du souvenir, de la culpabilité au rythme d'une intrigue pleine de charme.
On sourit, on rit on pleure mais surtout on en redemande...
Alors n'attendez plus et laissez vous tenter.

Les fureurs invisibles du coeur
par (Libraire)
23 septembre 2018

A coup sûr John Boyne a lu les romans de John Irving et s'en est très fortement inspiré pour donner corps à son personnage Cyril Avery qui n'est pas sans rappeler un certain Garp: une naissance ubuesque dans l'Irlande de 1945 et une destinée romanesque comme Irving les aime. Cyril se ressent très tôt des affinités pour les garçons, attirance plutôt difficile à concilier avec un peuple catholique et conservateur. Contraint par des circonstances dramatiques à quitter le pays qui l'a vu naitre, il cherchera toute sa vie à y retourner pour essayer de comprendre ce qui l'a fait fuir.
John Boyne réussit le pari de construire un roman fleuve mélodramatique au rythme endiablé et follement vivant.
Plaisir de lecture garanti!!!

Swing Time
par (Libraire)
13 septembre 2018

A travers le portrait de deux fillettes métisses, issues d'un quartier populaire de Londres, passionnées par la danse et unies par des liens d'amitié indéfectibles, Zadie Smith pose les jalons de son roman.
Laquelle des deux réalisera son rêve? devenir danseuse. Si le lecteur peut penser en commençant cette histoire que le destin de ces deux jeunes demoiselles semble tout tracé, il découvrira à ses dépends qu'il n'en est rien.
Zadie Smith pose l'éternelle question du choix de vie. Comment l'enfance détermine à tout jamais ce que l'on deviendra plus tard et qu'est qui fait que l'on a réussi sa vie.
Vaste question qui laisse le lecteur dubitatif puisque ces deux petites filles devenues femmes semblent aussi perdues l'une que l'autre, alors qu'elles pensaient avoir réalisé leurs rêves.
L'auteur réussit le prodige de questionner sans ennuyer et fait de ce roman d'apprentissage une fresque romanesque attachante, bouleversante et extrêmement pertinente.