Le Désir et son interprétation (Séminaire livre VI (1958-1959))
EAN13
9782757898260
ISBN
978-2-7578-9826-0
Éditeur
Points
Date de publication
Collection
POINTS ESSAIS (1)
Nombre de pages
768
Dimensions
18,2 x 11,4 x 3,6 cm
Poids
405 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Désir et son interprétation (Séminaire livre VI (1958-1959))

Points

Points Essais

Offres

Jacques Lacan
Le désir et son interprétation
Le séminaire, livre VI
Texte établi par Jacques-Alain Miller
Que montre Lacan ? Que le désir n’est pas une fonction biologique ; qu’il n’est pas coordonné à un objet naturel ; que son objet est fantasmatique. De ce fait, le désir est extravagant, insaisissable. Mais aussi, s’il n’est pas reconnu, il fabrique du symptôme.
Si le désir déroute, il suscite en contrepartie l’invention d’artifices jouant le rôle de boussoles, de montages signifiants, de discours. Ils disent ce qu’il faut faire : comment penser, comment jouir, comment se reproduire.
Jusqu’à une époque récente, nos boussoles indiquaient toutes le même nord : le Père. On croyait le patriarcat un invariant anthropologique.
Freud est de l’âge du Père, alors que pour Lacan, le Père n’est qu’un symptôme.
D’où l’éloge de la perversion. Lacan lui donne la valeur d’une rébellion contre la routine sociale.
Ce séminaire annonçait « le remaniement des conformismes antérieurement instaurés, voire leur éclatement ». Nous y sommes. Lacan parle de nous.
Jacques-Alain Miller
S'identifier pour envoyer des commentaires.